Cellule 28

Streichinstrumente Studiensammlung

L'exposition donne une vue d'ensemble des différents instruments à cordes avec un manche, dont les cordes sont frottées avec un archet en crin de cheval. Les cordes sont en boyau ou en métal, plus récemment également en synthétique.

La forme du corps est un autre critère de classification systématique, la construction avec des éclisses étant prépondérante.
Selan le type d'instrument, les formes peuvent être très différentes.

En simplifiant cela signifie que dans la famille des violons (viola da braccio), la table d'harmonie et le fond sont bombes et dépassent les éclisses, alors que les violes de gambe ont également une table bombée, mais en revanche un fond plat, casse dans sa partie supérieure, les deux étant colles à ras des éclisses. Par ailleurs, on remarque les différentes ouïes, en forme de flammes, de C ou de F.

Contrebasse Giovanni Bottesini (1821-1889) Introduction et gavotte en la majeur Ludwig Streicher, contrebasse, Norman Shetler, piano C 1998/P 1978, 1980, 1983; Tel 3984-21799-2
Introduction cellule 28
Violon 19e siècle Niccoló Paganini (1782 - 1840) Allegretto en Mi majeur, Capriccio per violino solo, op. 1 no. 9 Shlomo Mintz, violon P/C 1982; Deutsche Grammophon 415 043-2
Violon 20e siècle Pennies from Heaven Stéphane Grapelli, violon (1908 - 1997), NN, piano, Niels-Henning Örsted Pedersen, basse, Alex Riel, batterie enregistrement live, 30 septembre 1966 à Bâle P/C 1993; Verve Jazz Masters 11, 516 758-2d
Violon 20e siècle Pennies from Heaven Stéphane Grapelli, violon (1908 - 1997), NN, piano, Niels-Henning Örsted Pedersen, basse, Alex Riel, batterie enregistrement live, 30 septembre 1966 à Bâle P/C 1993; Verve Jazz Masters 11, 516 758-2d
Alto Alessandro Rolla (1757 - 1841) Allegretto. Polonese, 3e mouvement du concertino en Mi bémol majeur pour alto et orchestre à cordes Massimo Paris, alto, I Musici P/C 1995; Philips 442 154-2 1
Violoncelle Jean-Sébastien Bach (1685 - 1750) Allemande, 2e mouvement de la suite no. 4 en mi bémol majeur, BWV 1010 Thomas Demenga, violoncelle P/C 1987; ECM 1340 833 307-2
Orchestre à cordes: Pierre Serge Prokofiev (1891 - 1953) de Pierre et le loup, un conte musical pour récitant et orchestre, op. 67 1936 Barbara Sukowa, récitante, The Chamber Orchestra of Europe, dir. Claudio Abaddo P/C 1990; Deutsche Grammophon 427 678-2
Viole d'amour Christian Petzold (1677 - 1733) Air, 1er mouvement de la partita en fa majeur Dorothea Jappe, viole d'amour de Paulus Alletsee, München 1727 P 1985, 1988/C 1985; EMI CDC 7 492542
Viole de gambe Carl Friedrich Abel (1723 - 1787) Adagio en mi mineur après 1765 Hartwig Groth, viole de gambe de Johann Christian Hofmann, Leipzig après 1730 P/C keine Angabe; tvd 8802.6 FCD 97797
Vièle Antonio Cornazano (?) (15e siècle) Collinetto (bassadanza) pour vièle et luth Randall Cook, vièle d'après des tableaux de la fin du 15e siècle, Crawford Young, luth à cinq choeurs (Citharedi) P/C 1991; GD 772436
'Nyckelharpa' Polska Joel Jansson, 'Nyckelharpa' P/C 1976; Musikmuseet MUM LP 1
Cithare à archet Oberhofner Galopp Lorenz Mühlemann, cithare-violon, Fabian Müller, violoncelle P/C 1998; ZYT 4549 La cithare à archet doit donner l'impression d'une sonorité de cordes frottées, vibrant librement, sans doigtés. La sonorité est comparable à celle du 'violon-mélodion' dans la mesure où les frettes métalliques y produisent le même effet près des doigtés. La cithare à archet en forme de planche se distingue du 'violon-mélodion' par la forme du corps (forme de violon par rapport à la forme de planche); en plus des cordes frottées, elle est montée avec des cordes d'accord qui sont pincées en jouant.
 
Schéma: Dark ModeBright Mode
Taille: AA+A++