Cellule 37

Europäische Trommeln 18. bis 20. Jahrhundert

Le battement du tambour, cette suite récurrente de sons rythmiques, correspondait à l'origine à trois domaines d'activités humaines:
(1) faire passer des messages, resp. attirer l'attention
(2) réunir une assemblée
(3) soutenir et accompagner le travail.
A notre époque, ces fonctions ont largement perdu de leur importance. Reste encore l'accompagnement des marches de l'infanterie.

La plupart des tambours ne provenant pas de Bale viennent de la collection Bernoulli; ils appartiennent au domaine militaire. Cette riche palette de tambours (à corde et à vis) provient de différents cantons suisses, de l'armée suisse, ainsi que de Bavière, de Prusse, de France et d'Angleterre; il y a également quelques tambours russes et irlandais.

La distinction entre tambours à vis et à cordes se fait selon la technique avec laquelle les deux peaux sont tendues. C'est par la peinture, notamment des cercles, dont les couleurs sont fixées par un code héraldique, que l'on détermine la fonction et l'attribution politique d'un instrument.

Introduction cellule 37
Deux marches (Suisse) de l'ordonnance de tambour de 1845 pour les troupes fédérales Tambours Inf RS 203/82, dir. Adj. sousof. Alex Haefeli P/C 1983; Gold Records LP 11 183 D
Trommelfeuerwerk Alex Haefeli (né en 1938) Tambours Division de campagne 5 P/C 1996; amos CD5812
Tambours d'Angleterre et de France Ludwig van Beethoven (1770 - 1827) Bataille, 'Première partie' de la victoire de Wellington ou de la bataille de Vittoria, op. 91 1812 Tambours du côté anglais Puis s'ajoutent des tromptettes anglaises en Mi bémol, Marcia 'Rule Britannia Tambours français d'abord seul Puis s'ajoutent des trompettes françaises en Do, Marcia 'Marlborough' Bataille, charge, andante Ensemble Octophoros, dir. Paul Dombrecht P/C 1988; ACC 8860 D
 
Schéma: Dark ModeBright Mode
Taille: AA+A++