Basler Standesscheibe mit Oberbild aus dem Basler Rathaus

Vitrail des armoiries du Rathaus de Bâle

daté 1514
Bâle H 50,5cm x L 40cm
H 24cm x L 55cm
Inv. 1925.62.
Inv. 1925.179.

Résolution d’image:
4632px x 2131px
Commander gratuit

Le vitrail des armoiries de Bâle représentant des anges et au-dessus le fragment richement décoré de personnages faisaient partie à l'origine d'un groupe de quatre vitraux, qui avait été fabriqué en 1514 par un maître-verrier bâlois pour la petite salle du Conseil municipal à l'arrière du Rathaus. Sur l'image principale, encadrée de deux colonnes ou pilastres, on voit deux anges splendidement vêtus en diacres qui tienne l'écusson de la ville épiscopale. Le panneau supérieur, peint en grisaille avec du noir et du jaune argenté, conte la légende de Herkinbald, que Rogier van der Weyden avait déjà illustrée dans sa série d'images pour la salle du Conseil municipal de l'hôtel de ville de Bruxelles. Comme la série de fresques dans la grande salle du Conseil municipal de Bâle, créée par Hans Holbein le Jeune après 1521, les vitraux supérieurs étaient des illustrations exemplaires de la Justice telle qu'on la dispensait dans les salles de conseil et les cours au Moyen Age. L'inscription sur la bannière gothique indique la première de quatre maximes "von dem recht nit wich" (Ne déviez pas de la justice). Les autres sont "richt glich arm und rich" (jugez de façon égale les pauvre comme les riches), "bisz nit ze fast grim" (Ne sois pas trop rigide), et "hör ouch des andre stim" (Écoutez le point de vue de l'autre).

Autres photos "Vitraux"