Basler Standesscheibe mit Maria

Vitrail des armoiries de Bâle avec représentation de la Vierge

daté 1519 Bâle
H 60,5 cm x L 35,5 cm
Inv. 1930.93.

Résolution d’image:
2496px x 4182px
Commander gratuit

Hans Holbein le Jeune, qui s'installa à Bâle en 1519, inspira fortement et de façon durable la peinture sur verre au début de la Renaissance. Ses dessins pour vitraux, exemplaires, ont été souvent copiés par les artistes de Bâle au XVIe siècle. Le dessin, la composition et les coloris du vitrail des armoiries de Bâle avec la Madone témoignent de la grande influence de Holbein. La plupart des motifs - les balustres fortement moulés, l'arche en feuillage qui en jaillit, les angelots qui gambadent parmi les fleurs et les feuilles et l'écusson de Bâle en forme de cible - trouvent leur équivalence parmi les estampes et dessins de Holbein exécutés durant cette même période. La Reine des Cieux avec son divin enfant est pensive. Belle et tendre, la Madone ressemble à celle de Brunswick réalisée en 1520. Il est probable que ce vitrail provient d'une église de campagne du canton de Berne. Il fit d'abord partie d'une collection privée, puis le Kunstverein de Bâle en prit possession ; en 1882 il l'exposa au Musée et en 1930 il lui en fit don.

Autres photos "Vitraux"