Bügelkanne ohne Marken

Verseuse à étrier

Berne (?), sans marque, vers 1500
Etain fondu, soudé
H sans l'étrier 44 cm
Inv.1885.118.

Résolution d’image:
3804px x 4822px
Commander gratuit

Les verseuses constituent la production essentielle de l'artisanat de l'étain fondu. C'est ce dont témoigne l'ancien intitulé de la profession "Kannengiesser" (fondeurs de verseuses), et c'est ce que reflète la collection d'objets en étain, dont elles constituent la majeure partie. Les verseuses rondes, en prisme, en cloche, bombées, à entretoises, et les autres modèles que l'on trouve dans le fonds du Musée donnent un aperçu représentatif de la production suisse. Cette verseuse à étrier, que l'on peut dater des environs de 1500, est la plus ancienne verseuse profane de la collection d'étain, avec quelques pièces ayant une forme voisine - le Musée National Suisse de Zurich possède par exemple une verseuse à étrier identique. Celle-ci possède un pied conique épointé et un couvercle à charnière en forme de calotte. Le bec, avec son extrémité en tête d'animal, s'élève depuis le corps du récipient. Deux entretoises opposées fixées au corps servent de point d'attache à l'étrier de fer. En guise d'éléments ornementaux, on voit, des deux côtés du corps, des écussons en relief portant les armoiries de la dynastie bernoise des Bubenberg et les armoiries de Spiez.

Autres photos "Métaux"