Klappentrompete in G

Trompette à clés en sol

daté 1823
Alois Doke, Linz
Enroulée dans le sens des aiguilles d'une montre
cinq clés
cuivre
L tot. 160cm, diam. du tube de l'embouchure 1,1 cm, diam. du pavillon 11,8 cm
Inv. 1980.2369.

Résolution d’image:
4822px x 2551px
Commander gratuit

On sait seulement d'Alois Doke qu’ il devint membre de la Linzer Gesellschaft der Musikfreunde (Société des amis de la musique de Linz) en 1823. La signature gravée en italique sur le bord doit être lue de l'extérieur:"Alois Doke in Linz". Les cinq clés sont disposées radialement. Elles permettent plus de sons chromatiques que la trompette naturelle car la quarte entre le 3e et le 4e son harmonique peut être remplie. Les expérimentations avec les trompettes à clés remontent aux années 1770 et, avec les trompettes bouchées et les trompettes avec des corps de rechange, elles forment le stade intermédiaire entre la trompette naturelle ou de fanfare et la trompette à pistons brevetée à Berlin en 1818. L'étendue de l'instrument s'apprécie clairement dans les concertos de Joseph Haydn (1732-1809) et de Johann Nepomuk Hummel (1778-1837), qui sont nettement écrits pour la trompette à clés.

Autres photos "Instruments de musique"