Hl. Dorothea
Hl. Dorothea - 1
Hl. Dorothea - 2

Sainte Dorothée

Ulrich Bruder, Bâle, vers 1500
Tilleul originellement polychrome
H 78,5 cm
Inv. 1919.488.

Résolution d’image:
5484px x 7320px
Commander gratuit

Selon la légende, la vierge romaine Dorothée refusa d'épouser le préfet Fabricius, proclamant qu’elle était déjà l'épouse du Christ. Lors de son exécution Dorothée fut battue, bouillie, brûlée et décapitée, un messager céleste vint lui porter un panier rempli de pommes et de roses malgré la saison hivernale, afin de confondre le greffier du tribunal qui avait ironiquement demandé à l'accusée des fleurs du jardin de son époux. Cette sculpture sur bois de style Gothique tardif est un exemple rare où un enfant accompagne la sainte. Ce personnage se révèle particulièrement intéressant puisqu’il a été copié d'après une gravure du maître E.S., actif dans le Rhin supérieur, intitulée Souhaifs du Nouvel An avec l'Enfant Jésus. Après les années 1450, les gravures du Rhin supérieur contribuèrent largement à la circulation de nouveaux thèmes iconographiques, le plus souvent de motifs isolés comme dans le cas présent. Cette sculpture vient de la ville d'Arlesheim et peut-être attribuée à un maître bâlois réputé, Ulrich Bruder, originaire d'Otwyl sur le lac de Constance, qui signa les stalles du chœur de l'église Saint Pierre de Bâle en 1494.

Autres photos "Sculpture"