Gusseiserne Ofenplatte

Plaque de four en fer moulé

datée 1519; Maître G.F. (?), Alsace Fer moulé
H 81 cm x L. 91,5 cm
Inv. 1965.34.

Résolution d’image:
2374px x 4505px
Commander gratuit

Les plaques en fer moulé, le plus souvent richement ornées, étaient des éléments des fours de fer encore répandus, avant 1500, dans les hôtels de ville, les couvents, les maisons des guildes, mais aussi, plus tard, dans les maisons de la grande bourgeoisie; on les fabriqua jusqu’ à l'époque Baroque. L'un des sites de fabrication voisins était Kandern, dans la Forêt-Noire, où l'existence d'une forge est attestée à partir de 1512. Les surfaces des plaques étaient ornées de reliefs, qui représentaient souvent des armoiries, des personnages isolés ou des successions de scènes. Si, avant la Réforme, les personnages de saints dominaient encore, les motifs de l'histoire, de la littérature et de la mythologie antiques étaient très appréciés sous la Renaissance. La scène Phyllis chevauche Aristote s'inscrit dans la lignée de ces contes moralisants de la fin du Moyen Age, qui sont ensuite entrés dans la littérature, puis dans les arts plastiques. Morale de l'histoire : même Aristote, le plus grand sage de l'Antiquité, succombait à la ruse féminine. Cette plaque est datée de 1519; elle est attribuée au maître alsacien G.F.. Le dicton, qui n'a sans doute été inscrit qu’ au XVIIIe siècle, en même temps que la version colorée de la plaque, proclame : "Il avait beau / ne pas être un cheval / une femme s'asseyait dessus". L'Augustinermuseum de Fribourg possède une plaque analogue.

Autres photos "Métaux"