Kaffeemühle

Moulin à café

France (?), 1re moitié du XVIIIe siècle; Bois de cerisier, laiton
H 20 cm, plaque de socle 10, 7 cm x 10, 7 cm
Inv. 1968.54.

Résolution d’image:
3845px x 4822px
Commander gratuit

Quand, voici un peu plus de trois siècles, le café fut parvenu en Europe après être passé par le Proche Orient, an pilait les grains grillés et an les conservait dans un sac rendu étanche par de la cire ou de la graisse. Quand elle n'était pas effectuée dans de grands mortiers, la pulvérisation avait lieu dans un moulin à épices. Les moulins à café, avec leur mécanique spécifique un produit de la ferronnerie ont certainement été inventés dans plusieurs endroits à la fois; la ville westphalienne de Remscheid exportait ainsi dans le monde entier, à la fin du XVIIIe siècle, depuis plus de vingt ateliers artisanaux. Le châssis du mécanisme axial est fait d'une seule pièce, finement travaillée, de bois de cerisier, ornée d'un riche décor à la Bérain, en laiton gravé. Le cou étroit est taillé à facettes, pour permettre une bonne prise lors de la moulure. Le couvercle rivé, en laiton gravé, peut être à demi ouvert; il peut aussi être fermé à l'aide d'un crochet et d'un œillet. Le tiroir recueillant le café moulé est rainuré, assemblé aux tenons et renforcé par des pointes de bois et de fer. Une fermeture simple empêche le réceptacle de glisser pendant la moulure.

Autres photos "Utensiles domestiques"