Basler Hohlmass

Mesure de Bâle

Bâle, XVIIIe siècle
Bronze fondu, bois de chêne travaillé au tour
H 7 cm x diam. à l'ouverture 7,5 cm
Inv. 1906.2848.

Résolution d’image:
4822px x 3850px
Commander gratuit

Dans le système des poids et mesures, jusqu’ au XIXe siècle, et même dans la petite Confédération, existaient des dizaines de systèmes de calcul qui répondaient sans doute aux besoins de l'artisanat local, mais qui imposaient, dans le commerce supra-régional, des conversions compliquées à d'autres systèmes. La ville de Bâle, en acquérant des droits de gouvernement importants, vers 1400, avait aussi conquis la souveraineté sur les poids et mesures. Cet ordre fut maintenu, dans ses traits essentiels, jusqu’ au XIXe siècle. II fallut attendre l'industrialisation, et la croissance du commerce international, pour que soit mis un terme à cette diversité et à cette confusion. La Constitution confédérale de 1874 unifia le système des poids et mesures au niveau de la Confédération, et l'adapta au standard international, en choisissant le mètre et le kilo. La mesure reproduite ici contient 0,355 l et correspond à une toute petite unité que l'on appelait à Bâle le "schüssel". Le récipient de bronze, orné sur sa paroi d'un écusson de Bâle avec le basilic tenant les armoiries, a un poids disproportionné, avec ses 1263 g. Il n'a sans doute pas été utilisé comme instrument de mesure quotidien, mais a dû servir de mesure de référence aux autorités pour l'étalonnage d'autres récipients.

Autres photos "Staat und Gesellschaft"