Münch-Monstranz aus dem Basler Münsterschatz
Münch-Monstranz aus dem Basler Münsterschatz
Münch-Monstranz aus dem Basler Münsterschatz
Münch-Monstranz aus dem Basler Münsterschatz

L'ostensoir Münch, du Trésor de la cathédrale de Bâle

Bâle, 1490/1493
Argent repoussé, fondu
H 110 cm
Inv. 1955.330.

Résolution d’image:
1926px x 3284px
Commander gratuit

Cet ostensoir, qui porte les armes de la famille Münch, est, d'un point de vue artistique, le plus important des quatre ostensoirs en forme de tour issus du Trésor de la cathédrale. Le conservateur Hans Reinhardt le signale comme ".. . sans aucun doute un des ostensoirs les plus beaux et des plus achevés du Gothique tardif". En termes stylistiques on peut l'attribuer à l'orfèvre Jörg Schongauer, frère du célèbre graveur, Martin Schongauer, qui travailla quelque temps à Bâle. Particulièrement somptueuse, la châsse devait préserver une relique de l'empereur Henri II. Le pied à six lobes décorés de remplage aveugle bosselé se développe en une tige ornée d'un nœud architectural. Le dessin du nœud de même que quelques unes des figures des niches s'inspirent des estampes de Martin Schongauer. On montrait la relique dans l'ampoule cylindrique de cristal. De gracieuses formes architecturales gothiques, pignons, arcs boutants et pinacles, encadrent l'ampoule. Sur les côtés, à la hauteur de la relique se dressent les figures de l'empereur Henri II et de l'impératrice Cunégonde. Au-dessus de l'ampoule on a placé une figure de la Vierge à l'Enfant dont le style évoque l'œuvre de Nicolas de Leyde, beau père de l'orfèvre Jörg Schongauer.

Autres photos "Orfèvrerie"