Harfe mit einfachem Pedal

Harpe à action simple

Non signée, attribuée à Georges Cousineau, Paris, 1775-1785
Etendue 38 cordes (MI1-sol3)
sept pédales (à gauche la, sol, fa, mi, à droite ré, do, si); corps de résonance en épicéa et en érable
peint en noir; chevilles, pédales et mécanisme de fer
Bordes de boyau
H tot. 167,5 cm x I 40 cm x prof. 79,5 cm
Inv. 1956.542.

Résolution d’image:
1968px x 3855px
Commander gratuit

De nombreux détails de la construction, et l'exécution du manche sculpté en spirale de même que la peinture de la table du corps de résonance et du bras, indiquent que cet instrument fut construit entre 1775 et 1785 par l'important facteur de harpes parisien Georges Cousineau (1733-1800). A l'époque, Paris était le centre de la musique pour harpe. Dans une harpe à action simple, chaque pédale ne donne qu’une seule position et non deux, par opposition aux harpes à action double (plus récentes) ou aux instruments modernes de concert. Les mêmes notes des différentes octaves sont reliées mécaniquement et chacune assignées à la pédale dont elles portent le nom. En appuyant sur la pédale, la corde concernée est haussée d'un demi ton et l'étendue en chromatique de l'instrument s'en trouve ainsi élargie.

Autres photos "Instruments de musique"