Zwei Zuckerstreuer

Deux sucriers saupoudreurs

A gauche : Strasbourg, Paul Hannong, vers 1750
à droite: Emmanuel J. Streckeisen, Bâle, vers 1800 Faïence, décor au petit feu, dorée, H 20,7 cm
étain H 18,8 cm
Inv. 1988.211
Inv. 1895.66.

Résolution d’image:
3698px x 4823px
Commander gratuit

En période d'austérité, on remplaçait l'argent ou le vermeil des ustensiles traditionnels des matériaux meilleur marché; mais on conservait la forme précieuse et traditionelle du métal. On en trouve de nombreux exemples au Musée historique de Bâle. Le sucrier verseur, utilisé pour recouvrir abondamment de sucre en poudre les fruits et les mets sucrés, a été remplacé au XVIII siècle, avec le changement des habitudes culinaires et l'arrivée des boîtes à sucre, par la cuiller saupoudreuse, qui distribuait de quantités de sucre plus modérées. Le sucre classique - un récipient sur pied inclus dans le corps, avec un dôme vissé et percé - est celui de gauche, en faïence à peinture précieuse, datant de la grande période de manufacture Paul Hannong à Strasbourg. A côté, le sucrier en étain nous paraît plus lourd, bien qu'il ne se distingue que par des détails de la "forme d'argent" de la faïence.

Autres photos "Métaux"