Zunftlade der Basler Steinmetze
Zunftlade der Basler Steinmetze
Zunftlade der Basler Steinmetze

Coffret de la Guilde des Tailleurs de pierre de Bâle

daté 1592; Non signé, sans doute Bâle Peinture à l'huile sur bois (sapin et cerisier)
H 17 cm x L 45,2cm x I 28,4 cm
Inv. 1870.898.

Résolution d’image:
2364px x 1712px
Commander gratuit

Les cassettes des guildes étaient utilisées celles ci pour conserver des documents importants et autres objets de valeur. Tandis que beaucoup se présentent sous la forme d'un petit meuble aux formes architecturales opulentes, le coffret des Tailleurs de pierre bâlois se distingue par sa peinture. Les quatre parois présentent une architecture peinte en trompe 1'oei1 avec des niches voûtées. Sur la paroi de devant, on trouve dans les deux niches deux écussons non interprétés. Les armoiries de droite, avec outils de tailleur de pierre, ressemblent a armoiries familiales des Breiter. Le millésime 1592 est peint au dessus de la plaque de serrure en forme de cœur. Dans les niche des parois latérales se tiennent quatre personnages couronnés auxquels on a donné, en guise d'attributs, des instruments de la taille des pierres, tels le compas, l'équerre, la règle et le rabot. II s'agit de copies assez fidèles de peintures que l'on avait autrefois réalisées sur les boiseries locaux de la Zunft zu Spinnwettern (Guilde des artisans du bâtiment). Les quatre personnages couronnés sont les saints patrons des tailleurs de pierre. Pour avoir refusé, en tant que chrétiens, de créer de statues d'idoles, quatre frères tous tailleurs de pierre subirent le martyre sous l'empereur Dioclétien (284-305). Au lieu d'auréoles, les martyrs portent des couronnes qui rappellent les couronnes d'épines que l'on posait sur leur tête pendant le martyre. Ce coffret est un témoignage intéressant de la longue survivance du culte des saints dans la ville de Bâle réformée.

Autres photos "Commerce et artisanat"