Kameenbrosche

Camée

Pierre : Italie
sertissure: Vienne
2e moitié du XIXe siècle
Lave plaquée or
L 4,5 cm, I 3,5 cm
Inv. 1970.183.

Résolution d’image:
2463px x 2748px
Commander gratuit

Le camée, d'ordinaire travaillé à partir de coquilles de mollusques hélicoïdes aux structures multicolores, est encore aujourd'hui un souvenir de Naples fort apprécié. Ces camées étaient taillés par des Italiens à Paris et à Londres depuis 1830; ils prirent des formes particulièrement raffinées en prévision de l'Exposition universelle. Dans ce but, on utilisa alors la même technique de taille fine non plus sur des "coquillages", mais sur du sardonyx, de l'agate teinte, de l'onyx noir et blanc, de la malachite, de l'écaille, du corail ou de l'ivoire. On connaît moins les camées en lave du Vésuve, que l'on vendait surtout comme souvenirs à Pompéi et à Naples. Les motifs à taille fine de l'Antiquité classique sont d'une très grande qualité - ainsi, sur notre illustration, ce portrait détaillé d'une déesse casquée ou de la reine de Lydie, Omphale, un personnage de la légende d'Hercule, avec le lion couché à côté du panache.

Autres photos "Vêtements et Accessoires"