Rechentisch aus dem Basler Rathaus
Rechentisch aus dem Basler Rathaus
Rechentisch aus dem Basler Rathaus
Rechentisch aus dem Basler Rathaus
Rechentisch aus dem Basler Rathaus

Table à calcul du Conseil de Bâle

Bâle, XVIe siècle
Plateau: noyer
montants et entretoise: hêtre
L 208 cm x I 84 cm
Inv.1870.893

Résolution d’image:
4105px x 3707px
Dans le panier

Sur le plateau de la table sont incrustées trois tables à calculer avec des chiffres romains; les lettres gravées ont la signification suivante : M = 1000, C = 100, X=10; lib=libra=livre, s=solidus = schilling ; d = denarius = pfennig. On comptait pas avec de l'argent véritable, avec des jetons; leur placement correspondait à la valeur donnée sur le gauche. Autour du plateau, un bord rehaussé retient les jetons. Les montants et l'entretoise sont décorés de frondaisons gothiques. La table servait vraisem-blablement de table à calculer à ce que 1 appelait le "Dreieramt". Le "Dreieramt" avait été créé en 1453 et était composé trois membres du Petit Conseil. Surveillant toutes les dépenses et recettes, il occupe une fonction clef dans l'Administration. table de calcul pourrait avoir perdu sa fonction originelle vers 1600, car au tournant du XVIe au XVIIe siècle on passa Bâle du calcul en chiffres romains au cal en chiffres arabes, tel que nous le connaissons aujourd'hui. Bien que de tel tables à calcul aient été très répandues c les administrations de l'Etat, mais aussi les négociants et les banquiers, an n'en conservé en Europe qu’ une demi-douzaine environ.

Autres photos "Staat und Gesellschaft"