Bildnis einer unbekannten Baslerin

"La Belle Bâloise"

Bâle, vers 1680
Huile sur toile
79,5 x 66,7 cm
Inv. 1990.344.

Résolution d’image:
3252px x 3893px

CHF 40.00

Dans le panier

Le Musée acquit ce portrait en buste d'une femme de Bâle inconnue, agée d'environ trente ans, à la vente aux enchères de la collection Vischer de Schloss Wildenstein à Londres en 1990. L'œuvre était vraisemblablement accompagnée d'un pendant représentant son mari. Le portrait est frappant pour la présence et la beauté de son sujet qu’accentue l'omission des accessoires typiques du fond. Le peintre pourrait être Gregor Brandmüller, artiste très demandé à Bâle vers la fin du XVIIe siècle. "La Belle Bâloise", comme on pourrait l'appeler – à l'imitation de "La Belle Strasbourgeoise" (1703) de Nicolas de Largillière – porte le costume approprié à sa classe, strictement réglementé par les lois somptuaires. Les éléments les plus typiques en sont le chapeau à larges bords - un "Schifflein" ou petit navire - porté durant les dernières décennies du XVIIe siècle, l'usage généreux de fourrures - seulement la martre était permise, non la zibeline - et les colliers d'or à plusieurs rangées. Des comparaisons vestimentaires permettent de dater le portrait de 1680 environ.

Autres photos "Peinture et Arts graphiques"