Gekreuzigter

Christ en Croix

Martin Hoffmann, Bâle, vers 1525
Corne sculptée
H 43 cm
Inv. 1927.94.

Résolution d’image:
3812px x 4822px

CHF 40.00

Dans le panier

L'émouvante expression de souffrance place cette représentation du Christ mort parmi les sculptures de qualité connues du Gothique tardif bâlois. Manquent néanmoins la croix et les bras du Christ, fixés au torse au moyen de chevilles. Le crucifix se trouvait originellement dans l'église de Courrendlin, près de Delémont, dans le Jura suisse. Quelques œuvres comparables à celle-ci, dont les deux bustes de prophètes du Rathaus de Bâle, accréditent son attribution au sculpteur sur bois et menuisier Martin Hoffmann. Originaire de Stollberg en Thuringe, Hoffmann se joignit à la Guilde de Bâle en 1507 et vécut dans la cité jusqu’ à sa mort en 1530/1531. Durant les années précédant la Réforme, il souffrit du manque de commandes. En 1526 il adressa une pétition au Conseil municipal de Bâle pour protester contre les règles de la Guilde qui, en raison de la concurrence, interdisait aux sculpteurs sur bois de suivre la pratique ancienne d'employer des menuisiers compagnons.

Autres photos "Sculpture"