Allegorie der Vergänglichkeit

Allégorie de l'Ephémère

datée 1731
Johann Rudolf Huber (?), Bâle
H 14,5cm x L 14,5cm
Inv. 1888.95.

Résolution d’image:
4027px x 4152px

CHF 40.00

Dans le panier

Ce petit vitrail monolith octogonal représente Chronos, personnification du Temps, sous les traits d'un vieil homme barbu avec son habituel outil, la faux. Le dieu ailé tient devant lui, pour cacher sa nudité, une couverture sur laquelle sont inscrits des barres et des chiffres comme sur un cadran solaire; la Mort représentée par un squelette, derrière la couverture, regarde à la dérobée. Deux croquis pour un cadran solaire de Johann Rudolf Huber (1668-1748) qui ressemblent beaucoup à ce vitrail laissent à penser qu’ il en est l'auteur, vu qu’ était également peintre sur verre. Toutefois, la façon illogique dont les chiffres sont disposés rend inutilisable comme cadran solaire cette peinture sur verre dont le message principal est celui de Vanitas, le triomphe du Temps et de la Mort sur la Vie comme l'indique l'inscription : Die Zeit get hin/ här kombt der Tod / O Mensch betrachts / und ferchte Gott / 1731" (Le temps passe / la mort approche / O homm prends garde / et fie-toi à Dieu).

Autres photos "Vitraux"