Textiles

Les quinze tapisseries et les quatre fragments de tapisseries du XVe siècle conservés dans le Musée Historique de Bâle sont parmi ses possessions les plus précieuses parce qu'elles sont rares, d'une valeur artistique et d'une technique incontestable. Parmi ces tentures, antépendia ou tapis d'autel, housses de coussin et autres fragments de toile, 17 ont été fabriquées à Bâle, deux sont originaires de Strasbourg. Les thèmes des tapisseries de Bâle sont caractéristiques de cette ville: d'inspiration laïque, peuplées d'hommes sauvages, de bêtes fabuleuses et d'amoureux courtois dont émanent des allégories de vertu et de passion. Cinq de ces tapisseries représentent des scènes religieuses. Toutes, en plus plusieurs du XVIe siècle, sont exposées dans le Musée d’histoire.

Le musée possède également des exemples importants de broderies en laine et en soie de couleurs, fabriquées à Bâle ou ailleurs en Suisse durant les XVIe et XVIIe siècles. La collection compte plusieurs broderies du XVIe siècle contenant des images inspirées d'illustrations d'une Bible contemporaine ou issues du folklore. On peut consulter sur rendez vous ces œuvres et une quantité d'autres de la collection, y compris des soieries européennes et d'autres continents du XIIe au XIVe siècle, qu’on a récupérées de tombes dans la cathédrale de Bâle ou qui ont été conservées car elles faisaient partie du patrimoine liturgique des églises.

L'industrie du ruban de soie, source principale de la prospérité de Bâle aux XVIIIe et XIXe siècles, est représentée au musée par les archives de trois fabricants dont les firmes n'existent plus et par beaucoup d'autres documents du XVIIIe au XXe siècle. Dans une collection on a conservé environ 900 livres d'échantillons, chacun avec quelques centaines d'exemplaires, environ 6000 dessins, plus de 1500 rubans et environ 1600 manuels, guides, documents, manuscrits et cartes d'échantillons.

Lire la suite

Autres collections