Céramiques

On ne fabriquait la porcelaine, la faïence, ou la poterie en grès ni à Bâle, ni dans ses environs. Seules la poterie rustique pour la cuisine et la vaisselle simplement décorée pour usage quotidien étaient courantes. La collection de céramiques du Musée Historique, qui comprend environ 4000 pièces (sans compter les services), s'est constituée à partir de dons et de legs d'anciennes familles bâloises, les premiers datant du tout début de la création du Musée.

Environ 500 objets sont exposés au sous sol du Musée de l’habitat, groupés selon la fabrique d'origine. La faïence de Strasbourg fabriquée par Charles François, Paul et Joseph Hannong de 1721 à 1781 est le point de mire de l'exposition. La faïence bleue du début de cette période et les services de table fleuris de Joseph Hannong étaient utilisés pour les grandes occasions. Bientôt se developpa une tradition de collections privées dans ce domaine de la faïence. Grâce à un don, en 1992, de plus de 80 éléments de la part de Jacques Voltz et de ses héritiers, Théodore et Mathilde Voltz Vogel, associé à plusieurs legs, dépôts et achats sélectifs de très belles pièces, cette collection est considérée aujourd'hui comme la collection publique de faïence de Strasbourg la plus importante de Suisse.

De 1987 à 1993, plus de 500 objets de la collection de céramique très hétérogène du Gewerbemuseum (Musée des Arts et Métiers) à Bâle enrichirent le musée d'œuvres modernes.

Lire la suite

Autres collections